Déménager en Finlande

Ouverte à la migration, cette République indépendante se veut terre d’accueil et d’opportunités pour les étrangers prêts à braver le froid.
Malgré un chômage à peine inférieur à celui de la France, la Finlande a désespérément besoin de vous. Suite au baby boom d’après-guerre, la population va prochainement manquer de main-d’oeuvre, dès que les baby boomers prendront leurs retraites.
Les secteurs des services à la personne et de la santé sont les plus menacés et y obtenir un CDI est en train de devenir aisés si vous êtes prêts à faire quelques efforts pour connaître les bases du finnois.
La Finlande est la plus orientale des pays nordiques, mais cette terre d’accueil qui va rechercher des travailleurs jusqu’en Pologne, Hongrie et autres pays Européens, reste culturellement, ethniquement et linguistiquement homogène. Ainsi à l’instar du climat, les Autochtones vous réserveront un accueil froid, ce qui pousse de nombreux expatriés à se regrouper entre eux.
Mais libre à vous de ne pas vous entourer que d’expatriés et de développer vos qualités sociales pour briser la glace avec cette culture pleine de promesse.
Libre à vous aussi de développer vos qualités de randonneurs et partir à la découverte de ce pays unique et dépaysant doté de paysages à couper le souffle.
Imaginez-vous admirant une aurore boréale, sorte d’embrasement céleste qui met le feu au ciel de la Laponie environ 200 nuits par an.
Imaginez cette lumière verte qui danse dans le ciel du grand Nord et se reflète dans un lac où l’eau cristalline est aussi pure que son air.
En effet surnommée “le pays des mille lacs” la Finlande mérite aussi le titre “du pays des mille forêts” avec plus de 70% de son territoire recouvert d’espace forestier, offrant un air des plus pures.

Ce membre de l’Union Européenne, de l’espace Schengen et de la zone euro est actuellement une destination séduisante tant au point de vue économique, que culturel. Pays de ravissement pour les amoureux de la nature, des sports en pleine air comme le ski. Si le grand Nord vous inspire, il est temps de se pencher sur les conditions de travail..

Travailler en Finlande
Même si la Finlande est en mesure d’offrir d’excellentes conditions de travail tant pour les résidents que pour les étrangers, il est nécessaire d’acquérir une attitude entreprenante et sans préjugés pour pouvoir y travailler.
Les salariés dans le pays disposent d’un très bon cadre de protection sociale. Outre ces avantages, le pays dispose aussi d’un système social très évolué contribuant au développement des qualifications. La plupart des enfants et adolescents ont également accès à des opportunités de formation de qualité qui permettent d’assurer leur avenir.
Permis de travail en Finlande
Les étrangers qui souhaitent travailler sur le territoire ont besoin d’un permis de séjour et d’un permis de travail, surtout si ces derniers comptent rester plus de trois mois dans le pays. Mais, il y a une exception sur cette règle pour les citoyens de l’Union européenne, les citoyens de Norvège, de Suisse, du Liechtenstein et de l’Islande.
En effet, selon l’accord de Schengen, les citoyens appartenant à ces pays peuvent circuler librement et travailler en Finlande sans permis durant trois mois. Au-delà de cette période, ils doivent se rendre au bureau de police pour se faire enregistrer. Pour les citoyens des pays extérieurs à l’UE, l’obtention d’un permis de séjour pour travailler est nécessaire afin d’exercer un métier sur le territoire finlandais.
Cependant, l’intéressé doit avant tout trouver du travail en Finlande pour obtenir ce permis. La demande de permis de séjour est pour cela déposée en premier lieu auprès d’un bureau de représentation diplomatique finlandais dans leur pays d’origine. Puis, auprès du bureau de police en Finlande, une fois arrivée sur place.
Les établissements scolaires pour les enfants
Les étrangers francophones sont parmi les plus avantagés sur le domaine de scolarisation des enfants en Finlande. En effet, il existe plus de 12 établissements franco-finlandais sur le territoire. À Helsinki par exemple, les habitants ont accès au Lycée franco-finlandais d’Helsinki, à l’école Française Jules Verne prenant en charge les enfants depuis la maternelle jusqu’à la terminale ou à la crèche l’île au trésor ranskankielinen…
Le système éducatif en Finlande
En général, l’enseignement est gratuit en Finlande, peu importe le niveau de la formation. Pour le cas des petits Finlandais, ils ne commencent l’école qu’à l’âge de 7 ans. De plus, 30 % des élèves reçoivent de l’aide spécialisée durant les 9 premières années d’école. Contrairement au système d’enseignement dans les autres pays, les élèves ne sont soumis à aucun test pendant les 6 premières années. En ce qui concerne les examens officiels, il n’existe qu’un seul dans le système et ceci est administré aux élèves de 16 ans. Avec ce système, 66 % des élèves entament des études supérieures et la différence entre les élèves les plus forts et les plus faibles est la plus infime au monde.

Le Logement en Finlande
La plupart des logements en Finlande appartiennent à des sociétés de condominium. Acheter un logement à son propriétaire revient pour cela à lui acheter son droit d’habitation ou à acquérir une cession d’actions de la société au lieu d’une simple vente de bien immobilier. Dans le cas d’une acquisition de cession, il est nécessaire d’obtenir une approbation de la société propriétaire ou des autorités locales.
La cession complète du logement peut donc s’étaler sur une période assez longue. Il est important de savoir qu’une certaine redevance est demandée aux résidents pour couvrir quelques frais liés à la propriété. En ce qui concerne la location, il existe souvent une demande de dépôt de garantie équivalant à 2 mois de loyer et le locataire doit payer en avance le premier mois de loyer.
Les tarifs sur les biens immobiliers dans le pays
Les tarifs de l’immobilier varient d’une ville à une autre et d’un quartier à un autre en Finlande. Les logements les plus chers sont ceux qui se trouvent en centre-ville, dans les quartiers résidentiels et au bord de la mer. Le moyen le plus économique pour s’installer dans le pays est d’opter pour la colocation.
Une solution qui est surtout adoptée par les étudiants. Dans la plupart des cas, le coût de l’eau est inclus dans le loyer pour cette option. Cependant, devenir propriétaire est également intéressant en Finlande. De plus, les appartements non meublés sont nombreux dans le pays et sont proposés à des prix abordables.

Les Moyens de Transport en Finlande
Paradoxalement, même si le territoire est immense et que la densité de la population est relativement faible, se déplacer en Finlande est très simple grâce à un réseau de transport très complet et fiable. Autrement dit, toutes les régions du pays communiquent parfaitement entre elles.
Les bus et trains sont les plus usités et permettent de voyager presque partout dans le pays.
Voyager en train ou en bus
Le train est le moyen de transport le plus sûr et efficace dans le pays. L’achat de billets ou les réservations de places se font dans les gares de chemins de fer ou sur le site internet de la compagnie VR. Avec un réseau d’environ 6000 km, le train est la solution idéale pour voyager confortablement de nuit ou de jour tout en admirant les paysages.
Pour le bus, ce moyen de transport dispose du réseau le plus développé de Finlande et même d’Europe. Il couvre environ 90 % du réseau routier et dessert plus de destinations que le réseau ferroviaire. Certaines personnes comme les étudiants, les militaires, et les retraités ont droit à des réductions dans les trains et les bus.
Le trafic aérien et le véhicule propre
Plusieurs villes de la Finlande possèdent un aéroport, mais le plus grand se trouve à Helsinki, l’aéroport d’Helsinki-Vantaa. La majorité des vols pour l’étranger partent de cet aéroport. Les autres aéroports assurent surtout les vols domestiques. En ce qui concerne le véhicule propre, les propriétaires doivent payer divers frais pour pouvoir en utiliser dans le pays, à savoir les taxes automobiles, l’essence, les pneus, les assurances et l’entretien.

La Meilleure Période pour Emménager en Finlande

Comme dans tous les autres pays, les tarifs de déménagement varient en fonction des saisons en Finlande. La haute saison se situe entre juin et septembre dans le pays. Les demandes sont très importantes durant cette période et les tarifs sont pour cela les plus élevés. Déménager dans cette période peut pour cela s’avérer très coûteux. Si le climat est très favorable pour le déménagement durant cette période, il en est largement moins du mois de novembre jusqu’en mars.
En effet, durant cette période, c’est l’hiver dans le pays. Les premières chutes de neige ont lieu dès novembre dans certaines villes du nord du pays. Mais pour la plupart ce n’est qu’en décembre que la neige fait son apparition pour fondre à la fin mars. Le meilleur moment pour emménager en Finlande se trouve pour cela entre mai et avril, c’est-à-dire au printemps.
+Info Déménager en Finlande