Déménager en France

Déménager en France European Moving

Déménager en France European Moving

Chaque année, de nombreux français partent vivre à l’étranger, en contrepartie notre pays accueille un grand nombre d’expatriés. En effet, la France riche d’une économie forte, d’un rayonnement international et d’un climat doux et tempéré, compte 12 millions d’immigrés.

Ce qui représente 12.10% de la population, un chiffre à relativiser, car notre pays accueille moins d’étrangers que  ses voisins et plus de deux fois moins que son voisin Suisse.

Une donnée surprenante pour un pays qui historiquement a lié ses racines autour de concepts tels que l’accueil, la liberté et le respect des droits de l’homme, et qui tend parfois a oublié les valeurs fondamentales de notre république.  

41% des immigrés proviennent des pays de l’Union Européen. Ces derniers sont principalement séduits par les atouts de notre beau pays. Car outre Paris,  qui est la troisième ville la plus visitée au monde derrière bangkok et Londres, la France regorge d’atouts pour vous séduire.

Du charme métropolitain à l’exotisme d’outre-mer, des manteaux enneigés des pyrénées, aux plage splendides et fastueuses de Saint-Tropez, la France peut répondre à toutes les attentes, toutes les envies, tous les besoins, tous les désirs.

Cinquième puissance économique mondiale, notre pays n’est pas juste un paradis où il fait bon vivre. Malgré un taux chômage élevé de 9.6%, la France demeure une terre d’opportunité, et malgré un code du travail extrêmement rigide qui protège le travailleur, elle peut se vanter de détenir un taux de productivité parmi les plus élevés au monde.

Pays aux multiples facettes, la France est remplie d’opportunités pour qui sait les saisir, mais si vous êtes plutôt d’un tempérament râleur et jamais satisfait, ne vous inquiétez pas car vous êtes déjà à moitié intégré et serez le bienvenue afin que l’on se plaigne ensemble. De quoi me direz vous ?  En France l’exercice consiste à se plaindre, le motif n’est que prétexte pour pratiquer le hobbit national.

“Lors de la création du monde, Dieu décida d’inventer le plus beau de tous les pays et mit dedans tout ce que le monde comptait de merveilles. Il appela ce pays : la France. Mais pour rétablir l’égalité avec les autres pays. Dieu décida de mettre dedans… les Français”.

La Meilleure Période pour Déménager dans l’Hexagone

Généralement segmentée en 3 périodes (Haute, Moyenne & Basse) pour l’ensemble des déménageurs, les périodes de l’année déterminent une grille tarifaire où les prix peuvent varier du simple au double. Alors, qu’elle est la meilleure période pour déménager ? Avant d’y répondre, voici quelques mots sur les périodes à éviter. Premièrement, il serait mal avisé de déménager juste avant les périodes de fêtes, les fêtes de fin d’année par exemple. Ensuite, éviter de déménager en hiver. En effet, même si cela vous coûtera peut-être moins cher, la pluie ou le gel risquent d’endommager vos biens notamment dans le Nord et dans la région Parisienne. De plus, le trajet sera bien moins confortable qu’en été. Maintenant, parlons de la période idéale. Il est conseillé de privilégier le début d’année jusqu’en Mars ou, pour un déménagement de fin d’année, la période entre mi-septembre et mi-Décembre. Les déménageurs, sortant de leur saison haute, vont chercher à remplir leurs plannings qui sembleront bien vides après l’été.   

Logement en France

A la question de l’expatriation apparaît inexorablement celle du logement. Or trouver un logement en France paraît compliqué, surtout dans les grandes villes. En effet, ce pays membre de l’Union Européen traverse depuis quelques années, par ce que l’on appelle, une crise du logement. De ce fait, l’idéal c’est de faire un premier voyage sur place et chercher le nid douillet dont vous rêvez. Toutefois, cette option n’est pas accessible à tout le monde: la majorité doit opérer à distance. Si vous optez pour la capitale à moins d’avoir un budget conséquent, on vous prévient qu’il sera très difficile de trouver votre bonheur. A Paris, les loyers descendent rarement en dessous de 1 000 euros, et pour obtenir le meilleur logement il faut être prêt à vous battre et à fournir une montagne de papier pour séduire le propriétaire.

Cependant, si vous voulez vraiment un logement légèrement spacieux pour vous et votre famille ou que votre budget est trop bas pour Paris, on vous conseille de chercher en banlieue. Là-bas, vous aurez un peu plus de chances de trouver votre maison.

Dans d’autres régions de France, les prix sont bien sûrs moins chers que la Capitale et récemment la loi Pinel à fixer les tarifs loyers dans les grandes villes où la crise du logement sévit afin que ces derniers ne puissent plus augmenter.

Mais globalement l’immobilier en France a connu une hausse vertigineuse depuis plus de 10 ans et cette hausse est pérenne pour les années à venir.

Ainsi l’accessibilité du marché est par conséquent difficile malgré un taux de crédit très bas, ce qui augmente la demande de location.

L’éducation en France.

En France, l’instruction des enfants est gratuite, laïque et obligatoire de 6 à 16 ans.

Le service public d’enseignement coexiste avec des établissements privés, soumis au contrôle de l’Etat (sous contrat). Les établissements privés sont obligés de respecter les programmes de l’enseignement public. En 2011-2012, 17% des élèves français étaient scolarisés dans un établissement d’enseignement privé. Le système éducatif français est réparti en trois niveaux : le primaire, le secondaire et le supérieur depuis la Révolution français de 1789.

  • L’école primaire : elle regroupe l’école maternelle et l’école élémentaire. L’école élémentaire est obligatoire pour tous les enfants, français et étrangers, à partir de 6 ans. Il concerne les enfants de 6 à 11 ans. Elle est chargée d’inculquer les savoirs premiers et l’apprentissage de la citoyenneté.
  • Le second degré : il commence dès le sixième  et comprend le collège (de la  6e à la 3e)  et le lycée (seconde, première et terminale). Le premier cycle s’achève avec le brevet des collèges, première certification officielle du système scolaire. De là, la majorité des élèves choisissent de poursuivre vers le baccalauréat, qui ouvre les portes de l’enseignement supérieur et des universités. De ce fait, le type d’études poursuivies au niveau supérieur sera donc prédéterminé par l’option choisie au baccalauréat.
  • L’enseignement supérieur : en France, il peut être divisé en trois branches principales. D’abord, il y a les Instituts Universitaires de Technologie (IUT), qui offrent sur deux ans des formations professionnelles spécialisées et sanctionnées par un diplôme, le DUT. Ensuite, il y a les Universités. Ces derniers offrent de larges choix de formations que ce soit licence générale ou professionnelle (3 ans), ou Master1 et Master2 (un ou deux ans après la licence), ou encore Doctorat (trois ans après le Master 2). Pour infos, dans son classement de l’an dernier, le cabinet d’analyse QS, qui évalue, le meilleur environnement pour la réussite universitaire, place la France sixième (les Etats-Unis sont les premiers). Finalement, il y a les grandes écoles telles que l’Ecole Nationale d’Administration, l’École Polytechnique, etc. Sachez que l’accès à ces écoles prestigieuses se fait par concours nationaux.

L’accès aux Soins en France

L’Organisation mondiale de la santé ou OMS classe le système de santé français parmi les plus performants. Il est l’un des meilleurs du monde car il offre à la fois des services de qualité et une accessibilité facile. Si vous venez d’un Etat de l’Union Européenne, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège ou la Suisse pour résider en France afin de travailler, la législation européenne prévoit que vous serez exclusivement affilié au régime français de sécurité sociale. En effet, depuis janvier 2016, dans le cadre de la protection universelle maladie, toute personne travaillant en France peut bénéficier de la prise en charge de ses frais de santé. Cela veut dire qu’en France dès que vous avez une activité professionnelle, vous aurez droit à la prise en charge des soins de santé, sans délai de carence (pas besoin d’accomplir un minimum d’heures de travail). Sachez seulement que pour vous inscrire auprès des organismes de protection sociale français, il est impératif que vous ayez un acte de naissance avec filiation ainsi qu’un passeport ou une carte nationale d’identité.

Conduire en France

Conduire en France dépend du pays d’où le permis a été délivré. Dans un cas, si c’est un permis délivré par un Etat membre de l’Union Européenne ou de l’espace économique européen, il n’y a aucun problème. En effet, en application du principe communautaire de la reconnaissance mutuelle des permis de conduire, une personne résidant habituellement en France et titulaire d’un permis de conduire délivré par un Etat membre de l’UE ou de l’EEE peut l’utiliser en France sans limitation de durée. D’ailleurs, si la personne le veut, elle peut procéder à son échange ou à son enregistrement à la préfecture de son domicile. De l’autre côté, si la personne est titulaire d’un pays délivré par un autre que l’UE et EEE, elle peut l’utiliser que seulement pendant une durée d’un an à compter de la date d’acquisition de sa résidence habituelle en France. Il fallait quand même que l’Etat qui lui a délivré son permis fasse partie des signataires de la Convention de Vienne du 8 novembre 1968. En revanche, au-delà de cette période, pour ne pas que celui-ci soit considéré comme invalide, il faudra qu’il procède à l’échange du permis étranger pour un permis français.

Déménager avec des Animaux

Faire venir son animal de compagnie lorsqu’on s’expatrie demande quelques préparatifs. Pour être introduit sur le sol français, les animaux (chats, chiens et furet) en provenance d’un état membre de l’union européenne doivent satisfaire ces quelques conditions :

    • Être identifié par puce électronique. Effectivement, depuis le 3 juillet 2011, pour venir en France, l’animal identifié à partir de cette date doit obligatoirement disposer d’une identification par puce électronique. En revanche, il y a une exception pour les animaux qui ont été identifiés par tatouage avant cette date : ils pourront continuer à voyager au sein de l’Union européenne à condition que le tatouage soit clairement visible ;
    • Avoir été soumis à une vaccination contre la rage en cours de validité. Aussi, pour des raisons de sécurité sanitaire, l’introduction de carnivores domestiques de soins de 3 mois, non vaccinés contre la rage, est strictement interdite en France ;
    • Etre muni d’un passeport européen délivré par un vétérinaire habilité par l’autorité compétente attestant l’identification et de la vaccination contre la rage

+ INFO DEMENAGER EN FRANCE